vendredi 6 novembre 2009

Fallait s’y attendre

Pour comprendre, allez lire :
Le foutu bordel (03/11/2009)

http://www.canoe.com/infos/chroniques/richardmartineau/archives/2009/11/20091103-065500.html

Richard, de quossé???

Tu as l’impression que les gens se « pitchent » en panique dans les centres de vaccinations comme dans un film sur la fin du monde?

Mais c’est la fin du monde, Richard! En couleur, stéréo, sur écran géant pis en 3D!!!

On peut même sentir la mort rôder autour de nous.

En tout cas, c’est ce que les médias nous disent…

La campagne de vaccination.

Tu trouves que la campagne de vaccination est dans la confusion la plus totale?

Fallait s’y attendre…

On a de la misère à gérer les ventes de billets d’un show de U2 au Stade Olympique, imagine maintenant une campagne de vaccination à travers la province.

Laisse leur une chance, mon Rich.

Pis en plus, je trouve que le questionnement que tu évoques dans ton billet me semble bien banal.

(Je cite) : …j'habite Montréal. Chez moi, la vaccination des enfants de 6 mois à 5 ans commence le 9 novembre. Mais à Saint-Lambert (une ville qui est située à quinze minutes de ma demeure), ça débute une semaine plus tôt.

Pourquoi? Le virus est-il plus virulent sur la Rive-Sud? A-t-il muté? Les enfants qui vivent en Montérégie sont-ils plus à risque que les miens?


Tu as posé la question au PDG de la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec et il n’arrivait pas à t’expliquer la raison du décalage.

Ben voyons, c’est si simple…

Si tous les parents étaient convoqués les mêmes jours pour vacciner leurs enfants, ben plus personne ne travaillerait ces journées-là.

Tu l’as déjà dit, Richard, l’argent est à la base de toutes les décisions politiques. Notre beau système capitaliste ne peut pas se permettre de perdre tant de travailleurs dans un même lapse de temps.

Pis ça, le PDG de la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec ne le dira jamais à un journaliste.

Tu imagines le scandale!

Le Stade Olympique

Ta solution, ou du moins, une partie de ta solution serait de vacciner les enfants directement dans les CPE et écoles ou par le médecin de famille au lieu de faire la queue au Stade Olympique.

Voyons Richard!

Pour une fois qu’on trouve une utilité à notre grand stade, on ne va pas s’en plaindre. On a craché sur le stade durant les trente dernières années et c’est lui qui va sauver le Québec d’une pandémie.

L’emblème du sommet de la hiérarchie sportive qui lutte pour notre santé. C’est tu pas beau ça?

Dans L’âge des ténèbres d’Arcand, l’utilisation du Stade Olympique est géniale.

Arcand a trouvé un nouveau rôle à cette honte de béton, plus de raison pour chiâler contre son existence.

Il n’y a pas juste des mauvais côté à la grippe A…

Pour revenir à L’âge des ténèbres, Richard, les critiques ne l’ont pas descendu parce qu’il faisait un portrait trop caricatural du Québec.

Ben non!

Ils l’ont descendu parce que le quatrième acte du film n’avait aucun rapport avec l’histoire.

Demande à Denys, tu vas voir, il va te le dire.

Il y a simplement trop de monde

C’est sûr qu’il y a la file dans les centres de vaccinations. Tu sembles surpris.

Si l’hélicoptère TVA avait filmé une journée de solde chez Walmart, il aurait eu les mêmes images.

On est des millions au Québec, on ne peut pas tous les vacciner en une heure. C’est l’effet de l’entonnoir, Rich.

C’est comme essayer de traverser le pont Champlain à l’heure de pointe. Y a-t-il une façon plus rapide pour sortir de la ville de Montréal?

Non.

Tu attends ton tour de passage comme tout le monde, à la file.

Bon, tu vas me dire qu’il existe les transports en commun. Oui, c’est vrai, mais en ces temps de grippe A, tu dois avouer que les transports en commun deviennent subitement moins attirants.

C’est pas la faute de personne, Richard, si il y a beaucoup de gens sur la planète. Faut vivre avec.

Mais ça, c’est un autre débat.

Le petit gars

Pour terminer ton billet, tu fais mention d’un petit gars de neuf ans au système immunitaire fragile (confirmé par l’hôpital Ste-Justine) qui se voit refuser le vaccin parce qu’il y a trop de monde.

Je l’avoue, c’est aberrant, illogique et absurde.

Cependant, personne ne souhaite de mourir.

Ce qui donne comme résultat que tout le monde combat pour se sauver le cul. C’est ça l’héritage que les médias ont légué : La peur.

À cause de la peur, on ne réfléchit plus, on agit par instinct, on appelle ça l’instinct de survie (je t’en ai déjà parlé dans un billet précédent, tu as oublié?). Les gens ne sont plus civilisés, c’est comme un retour au temps préhistorique où le plus fort survivait.

Pis, malheureusement (et c’est très triste) dans ce temps-là, les enfants fragiles ne restaient pas longtemps dans ce monde.

Pourquoi ce billet???

Ton exaspération ne sert à rien, Richard, c'est une dépense d'énergie inutile. Ton billet n'a pas sa raison d'être. C'est comme si tu chialais contre le fait qu'on a juste dix doigts, qu'on ne vole pas ou qu'on ne respire pas sous l'eau.

Ce sont des choses que tu ne changeras jamais.

L’humain est fabriqué ainsi...

:)

C’est mon opinion et je la respecte,
Pierre-Jean Jacques

1 commentaires:

RAINETTE a dit…

L'idée de lancer une pandémie au départ était de diminuer la population sur la terre a-t-on lu sur le Net. L'idée du Stade Olympique est excellente mon Rich. J'suis d'accord aik P-J. J. Mais pour des raisons différentes. Si le toit tombe.... et ce serait facile à faire...bin on sera débarrassé d'une bonne partie de la populasse, des montréalais en plus. Ya trop de monde à mourial, i s'en vienne nous écoeurer dans nos banlieues...
à bas les monréalais :)

Enregistrer un commentaire

Exprimez-vous, c'est gratis!